Éventration

Une éventration est une hernie qui apparaît sur une ancienne cicatrice ; elle peut être située à des endroits différents de la paroi abdominale et prendre des aspects divers et surtout des volumes divers, ce qui fait que les symptômes peuvent être très différents d’un patient à l’autre. Cette fiche d’information est générale et votre cas n’est pas forcément précisément celui décrit ici.

Le  « trou » dans les muscle apparaît par faiblesse progressive de la paroi au niveau de la zone anciennement opérée, des viscères de l’abdomen peuvent alors passer par l’orifice, notamment à l’effort ou en position debout. Le volume diminue voire disparaît en position allongée.

C’est une pathologie qui n’est pas rare puisque 15 à 25 % des patients opérés présenteront une éventration. Le type de chirurgie, l’état général du patient et les efforts en post opératoire influent sur le risque d’apparition de l’éventration. D’une façon générale tout ce qui retarde la cicatrisation facilite l’apparition d’une éventration.

Une éventration est parfois bien tolérée, sans symptôme ni gène, mais le plus souvent elle provoque des gènes douloureuses à l’effort, parfois des occlusions en raison de la présence dans l’éventration d’un segment du tube digestif qui se coince et nécrose, c’est l’étranglement de l’éventration ; c’est alors une urgence de se faire opérer.

Principe et objectif de l’intervention

Le principe de l’intervention est de refermer le trou et de renforcer la suture par une prothèse (synonyme : plaque, renfort, maille, treillis, filet…).
Il est préférable traiter les éventrations avant qu’elles ne se manifestent en urgence puisque nous ne pouvons pas mettre en place de prothèse en cas d’intervention urgente (risque d’infection important).
En cas d’éventration non symptomatique votre chirurgien appréciera toujours avec vous l’intérêt (le rapport bénéfice/risque) de la réparation chirurgicale.

Consultation

Prendre rendez-vous

Centre de Chirurgie Digestive
et de l’Obésité - Béarn

4 boulevard Hauterive - 64 000 PAU

05 59 02 48 54

Où nous trouver

Déroulement de l’intervention

L’intervention se déroule sous anesthésie générale et le plus souvent, comme pour les hernies, il est nécessaire de réparer la paroi en mettant en place une prothèse et plusieurs techniques peuvent vous être proposées en fonction du site de l’éventration et le diamètre du « trou ». Certaines éventrations peuvent être traitées par cœlioscopie mais les grosses éventrations sont opérées par voie ouverte classique (laparotomie).

La durée de l’intervention est variable en fonction de la taille du trou allant de 30 min à 2 heures.

Vous êtes ensuite conduit en salle de réveil puis dans votre chambre en ambulatoire avant la sortie ou en hospitalisation classique pour la nuit.

Le plus souvent il faut rester quelques jours hospitalisé ; parfois avec des drains (appelés Redons) pour prévenir les collections de sang .

Le risque, exceptionnel, pendant l’opération est surtout de blesser le tube digestif en raison de sa présence dans le sac de l’éventration. Lorsque cela arrive durant la cœlioscopie il peut être nécessaire de convertir l’intervention en laparotomie. Il peut être nécessaire de retirer un segment de tube digestif si celui-ci est très abîmé par la dissection, ce qui parfois compromet la mise en place de la prothèse.

Suivi post opératoire

Il faut éviter évidemment les efforts, le sport et le port de charges lourdes (>5Kg) pendant 6 semaines à 3 mois ce qui correspond au temps d’intégration complète de la prothèse dans la paroi abdominale. Votre chirurgien vous consultera à distance de l’intervention pour évaluer les résultats mais surtout les possibilités de reprise des activités physiques, sportives et professionnelles.

Dans les mois qui suivent il existe un risque très faible d’infection de la prothèse (<5%) qui nécessite de la retirer puisqu’elle ne peut pas se défendre contre les bactéries.

Télécharger la fiche d’information